Projets TIC : L’Algérie 2e en Afrique

0
103
L'Algérie est leader des marchés africains dans les projets TIC. Selon un récent classement publié par "BuddeComm’sTelecomsMaturity Index", l'Algérie figure deuxième parmi les leaders des marchés des télécoms et de l’internet (fixe et mobile) en Afrique pour l’année 2019.

Le rapport de « BuddeComm’sTelecomsMaturity Index » basé sur 100 critères, indique que l’Ile Maurice occupe la première place en Afrique, suivi par l’Algérie et l’Afrique du Sud, totalisant (49), (43) et (34) points respectivement, devançant ainsi le Ghana et la Tunisie. Ce classement, l’Algérie le doit à ses partenariats stratégiques comme celui de Mobilis avec le géant chinois Huawei pour la réalisation du premier réseau de cinquième génération (5G) dans le pays.

Les projets d’infrastructures d’Algérie Telecom et ses partenaires ont également contribué à ce que l’Algérie occupe une position avancée dans le domaine des télécommunications et des technologies de l’information, à travers la concrétisation d’une stratégie ambitieuse consistant en le déploiement et la généralisation de l’utilisation du réseau de fibres optiques pour l’internet et la téléphonie fixe (LTE). Il s’agit également du raccordement des villes et des régions entières à l’internet à haut débit (FTTX).

Par ailleurs, le rapport mondial évoque les trois pays africains les plus compétitifs dans le marché de l’internet et de la téléphonie fixe et mobile, où la Lybie figure en tête du classement avec 23 points, suivie par le Lesotho avec 20,5 points et le Zimbabwe qui arrive troisième avec 20,2 points. Le rapport souligne que « le service de la téléphonie mobile reste prédominant dans toute l’Afrique et représente actuellement plus de 90% du total des lignes téléphoniques dans le continent africain.

Cela est dû principalement au très mauvais état des infrastructures des lignes téléphoniques et de l’internet fixe dans la plupart des marchés, ce qui rend l’accès à l’internet mobile plus rapide, plus efficace et moins onéreux.