L’Algérie vise à stimuler le développement rapide du paiement mobile

0
68
L'Algérie est bien positionnée pour accélérer le développement du paiement mobile, a déclaré le ministre de l'Économie de la Connaissance, des Start-ups et des Micro-entreprises, M. Yacine El-Mahdi Oualid. Il a souligné une augmentation significative du nombre d'opérateurs dans les domaines de la technologie financière (fintech) et du commerce électronique au cours des dernières années.

M. Oualid s’est exprimé lors d’une conférence thématique organisée en marge du 2e Sommet de la technologie financière et du commerce électronique, qui se déroule à l’École nationale supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger jusqu’à jeudi. L’événement réunit de nombreux experts, entrepreneurs et acteurs du secteur monétaire et technologique.

Le ministre a souligné que l’Algérie avait les moyens de développer rapidement le paiement mobile, considéré comme une solution pour combler le retard dans la généralisation des terminaux de paiement électronique (TPE). Il a qualifié cette période de « chance historique » pour rattraper ce retard, incitant les fournisseurs de services de paiement mobile à capitaliser sur les expériences d’autres pays, en particulier les pays asiatiques.

M. Oualid a également noté une augmentation du nombre d’acteurs spécialisés dans la technologie financière et le commerce électronique ces dernières années, grâce aux facilités accordées par le gouvernement à travers la loi monétaire et bancaire. Il a souligné l’importance de cette croissance pour atteindre l’inclusion financière.

Selon le ministre, le prochain défi sera d’assurer le paiement par cartes internationales, permettant ainsi aux entreprises algériennes de recevoir des fonds en devises. Il a promis des développements significatifs dans ce domaine au cours des prochains mois.