Hausse vertigineuse des prix des Smartphones en Algérie

0
375
L’arrêt des importations a sérieusement affecté le marché national de la téléphonie mobile. A cela s’ajoute la crise sanitaire du COVID-19 qui n’est pas restée sans conséquences sur le prix des Smartphones commercialisés en Algérie.

En effet, depuis mars 2020, les aéroports sont fermés et les commerces aussi… confinement l’oblige. Mais depuis le dé-confinement partiel en Algérie, les commerces des téléphones mobiles ont repris leur activités et les prix se sont envolés. Que s’est-il passé demandent de nombreux clients surpris par cette hausse vertigineuse ? Une seule explication est donnée par les vendeurs : la fermeture des aéroports a induit à l’arrêt des téléphones ‘’cabas’’ et donc plus de disponibilités qui a poussé à la hausse des prix des terminaux importés bien avant cette crise sanitaire.

Les réseaux sociaux explosent ces dernières semaines par l’inquiétude des consommateurs algériens. « Mon Smartphone est cassé, je voulais acheter un nouveau et à ma grande surprise j’ai vu que les prix ont beaucoup augmenté », dit un des consommateurs sur Facebook. Une autre cliente appelle carrément au boycott de l’achat des Smartphones tant que le prix de ces derniers n’a pas baissé.

Dorénavant, les Algériens devront casser leur tirelire pour espérer se payer un Smartphone. Et ce n’est pas nouveau ! Les prix des Smartphones ont déjà connu une hausse depuis la décision du ministère algérien de l’Industrie et des Mines d’arrêter l’importation des kits SKD/CKD indispensables dans le montage des téléphones mobiles. Depuis, de nouvelles taxes sont imposées sur l’importation des composants. Cette obligation de paiement de ces taxes d’importation a donc une incidence directe et qui était inévitable sur le prix final des téléphones portables. D’où cette nette flambée des prix des Smartphones qui est constatée ces derniers jours.