Vers la réduction de la facture d’importation des kits CKD/SKD: les produits électroménagers, électroniques et téléphones mobiles concernés

0
47
Un autre coup dur vient de frapper le marché national de la téléphonie mobile, mais pas seulement. Le gouvernement algérien décide de réduire la facture annuelle d'importation des kits CKD/SKD destinés à la fabrication des produits électroménagers, électroniques et téléphones mobiles.

En effet, des décisions « importantes » ont été prises lors d’une réunion du Conseil du gouvernement, présidée par le Premier ministre, Noureddine Bedoui pour pouvoir rationnaliser les dépenses publiques. « Cette réunion lors de laquelle le ministre des Finances a présenté un exposé sur les mesures à prendre pour réduire le déficit de la balance des paiements et la préservation des réserves de change » intervient dans le cadre des travaux d’un comité composé de représentants des ministères des Finances, du Commerce et de l’Industrie », précise un  communiqué du Premier ministère.

Le ministre des Finances a été chargé de formuler des propositions concrètes et pratiques, applicables lors du prochain conseil du gouvernement, relatives aux mesures susceptibles de réduire la facture d’importation des produits électroménagers et électroniques (dits produits blancs) ainsi que des téléphones portables.

Cette décision, rappelons-le, intervient trois ans après l’interdiction des importations des téléphones mobiles et produits électroniques en mai 2016.