Ooredoo Algérie : Le patron expulsé par les autorités Algériennes

0
50
Selon plusieurs sources concordantes, le patron de l'opérateur de téléphonie mobile Ooredoo, M. Nikolai Beckers a été expulsé ce matin par les autorités sécuritaires du pays. Selon d'autres sources, c'est le président de la république lui même qui a ordonné cette expulsion.

Selon plusieurs sources concordantes, le patron de l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo Algérie a été expulsé ce matin par les autorités sécuritaires du pays. Selon d’autres sources, c’est le président de la république lui même qui a ordonné cette expulsion.

Malgré les centaines de milliards de bénéfices réalisés chaque année en Algérie, l’opérateur de téléphonie mobile Ooreddo Algérie a lancé un plan de licenciement de près de 1000 employés qui a fortement déplu aux hautes autorités du pays.

En effet, devant l’insistance du patron de l’opérateur de mettre à la porte des centaines d’employés, malgré la bonne santé financière, le président Tebboune a fini par ordonner l’expulsion de ce directeur général qui a été conduit ce matin à l’aéroport Houari Boumedienne par des agents des services de sécurité. Il a noté que le syndicat des employés de Ooredoo Algérie a saisi la présidence de la république pour mettre fin aux ambitions de Nikolai Beckers qui voulait licencié 900 personnes.

L’accusant de gestion hasardeuse des biens de l’entreprise, le syndicat a mis en avant la dilapidation de 40 000 euros pour l’organisation d’un séminaire interne à Marrakech, au moment où le DG d’Ooeredoo militait pour la mise au chômage de 900 personnes. Pour le moment, la maison mère de Ooredoo n’a pas réagi à cette décision des autorités Algériennes.