Les opérateurs mobiles poursuivent leurs investissements pour l’amélioration du réseau

0
274
L’année 2020 fut difficile pour beaucoup d’entreprises. La crise financière provoquée par le Coronavirus n’est pas sans conséquences sur l’économie du pays. Malgré cette conjoncture particulière, les opérateurs de téléphonie mobile en Algérie a tenté, tant bien que mal, de poursuivre leur investissement.

Dans son bilan annuel mis en ligne sur leur site web, le ministère de la Poste et des Télécommunications, s’est félicité de l’amélioration de la connectivité internet via le réseau mobile. « Il a été procédé, durant l’année 2020, au réaménagement, à l’optimisation et à la rationalisation de l’utilisation de la ressource spectrale de fréquences radioélectriques visant l’amélioration de la qualité de service et de débit des opérateurs de télécommunication ».

Selon la même source, cette action a permis des améliorations sur le réseau internet mobile. A cet effet, l’opérateur de téléphonie mobile OTA-Djezzy a pu atteindre 52% en couverture 4G et une augmentation de 60% du trafic de données, et le déploiement de 1345 sites, ainsi que 26 milliards de DA d’investissements consentis en 2020.

Concernant l’opérateur mobile WTA-Ooredoo, « les 5Mhz accordées ont été déployées dans les régions les plus importantes dont le grand Alger et l’Oranie avec le déploiement de 464 sites 4G en 2020 », indique le bilan, qui relève une amélioration de 70% du débit pour la 4G pour les sites déployés. Ainsi, Ooredoo prévoit la mobilisation de 12 milliards DA d’investissements pour 2021.

S’agissant de l’opérateur public ATM Mobilis, le ministère estime qu’environ 40 milliards de DA ont été investis dans les zones d’ombre et le grand sud et des efforts considérables ont été déployés ayant permis d’améliorer du trafic de la 3G de 28% et 4G de 76%. Il a été révélé également une progression de la qualité de service de 46% au niveau des localités concernées avec une augmentation du nombre d’abonnés de 30% ».

Par ailleurs, la poursuite du déploiement de l’internet mobile au niveau des axes routiers dans le grand sud n’a été, possible, que grâce à l’opérateur public Mobilis, souligne le ministère des PTIC. En effet, Mobilis, a procédé à la couverture de l’axe routier reliant El Bayadh-Adrar et Adrar-Tindouf sur les tronçons El bnoud-Tinerkouk sur une distance de 302 Km, Tsabit-Tabelbala sur 341 Km et Hassi-Naga-Tindouf sur 90 Km. L’axe routier reliant Djanet à In Aménas sur une distance de 650 km a été également couvert par l’opérateur Mobilis.