Affaire Djezzy : Orascom Télécom perd son procès contre l’Algérie

0
162
En litige depuis des années, le verdict est enfin tombé en faveur de l’État algérien. En effet, le groupe Orascom Telecom Holding (OTH), autrefois actionnaire de Djezzy, détenu par le milliardaire égyptien Naguib Sawiris a perdu l’affaire.

« Le 17 septembre 2020, une commission ad hoc a rejeté la demande d’annulation déposée contre la sentence rendue en faveur du gouvernement algérien dans un différend avec la société luxembourgeoise Orascom TMT Investments (Orascom TMTI), société détenue et contrôlée par le milliardaire égyptien Naguib Sawiris », indique un communiqué du cabinet d’avocats Shearman & Sterling.

La sentence rendue en mai 2017 par un tribunal arbitral international constitué sous l’égide du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) avait rejeté la réclamation de 4 milliards de dollars de Sawiris Orascom TMTI contre l’Algérie dans son intégralité, la jugeant irrecevable et abusive, précise la même source.

Ce n’est pas tout, le tribunal a également ordonné à Orascom TMTI de supporter les frais de la procédure ainsi que 50% des frais et dépenses de l’Algérie.