48 call center annoncés pour 2008

0
3819
48 call centers seront lancés l’année prochaine, dans le cadre du projet national de promotion des centres d’appels 2008-2010 qu’Algérie télécom compte réaliser en partenariat avec Vorax Technologies. Le P-DG de l’opérateur Algérie télécom, a lui-même annoncé cette nouvelle lors d’une conférence de presse organisé au siège de l’opérateur.(Par Hamid A)

M. Slimane Kheireddine a annoncé que la création d’une chaine de 48 call centers à travers le pays offrira en premier lieu des prestations de services publics au profit des collectivités locales, des services administratifs, techniques et sociaux de wilaya, de la santé publique et la sécurité sociale ainsi que de l’environnement.

Dans une deuxième phase, des prestations économiques et commerciales seront proposés aux banques, aux assurances, à la poste mais aussi pour les entreprises d’électricité, de gaz, d’eau, de transport, etc. Il est attendu que cette opération créera 1500 emplois dont, 1.200 télé-opérateurs. L’objectif en terme d’emploi est d’atteindre d’ici 2010 les 4.000 postes d’emploi avec la multiplication des centres d’appels qui travailleront en inshore et en outsourcing, afin de répondre aux besoins des institutions et entreprises nationales, de la sous-traitance nationale ainsi qu’aux besoins d’opérateurs étrangers.

Il est annoncé qu’Algérie Télécom va mettre ses infrastructures, son réseau et son expertise dans ce projet alors que Vorax Technologies assurera le support et les moyens techniques basés sur la technologie IP. Pour le P-DG d’Algérie Télécom la vocation d’Algérie Télécom sera d’accompagner ses clients dans leur réflexion et dans la mise en place de dispositifs de gestion de la relation client performants et innovants.

Avec 400 téléconseillers qui répartis à travers ses trois centres d’appels d’Alger, Oran et Constantine, Algérie Télécom est actuellement le leader de ce segment d’activité. De part son ouverture économique grandissante, l’Algérie est en passe d’accueillir un nouveau créneau très porteur d’emploi. Chez nos voisins, les calls center depuis près de 10 ans déjà quelque 10.000 personnes en Tunisie et 30.000 au Maroc.