Téléphonie/Internet: les opérateurs de téléphonie mobile priés de couvrir toute l’Algérie

0
78
Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumezar, a annoncé lundi à Tissemsilt que son département prendra en charge au cours de cette année la couverture des zones d’ombre à travers le territoire national par les services de la poste et des télécommunications.

Le ministre a souligné, dans une déclaration à la presse en marge de sa visite d’inspection à la wilaya de Tissemsilt, que son département ministériel « garantira la couverture des zones d’ombre par les services postaux et des télécommunications, notamment à travers la connexion aux réseaux téléphoniques fixes et mobiles, ainsi que l’Internet ».

Brahim Boumezar a indiqué que « les opérateurs de la téléphonie mobile ont été instruits pour assurer une complémentarité entre eux pour élargir la couverture de ce service de communication et couvrir les zones reculés du pays, dont les zones montagneuses rurales de la wilaya de Tissemsilt, ce qui permettra de désenclaver ses citoyens », ajoutant que l’opération en question peut être financée par la caisse de service global de son ministère.

Le ministre a souligné que son département ministériel considère « le raccordement des écoles primaires des régions enclavées du pays au réseau Internet comme une priorité et ce, dans le cadre de ses efforts visant à encourager les élèves du cycle primaire à utiliser les nouvelles technologies dans l’aspect pédagogique et éducatif ».

D’autre part, M. Boumezar a annoncé que « des concertations sont en cours avec l’entreprise Algérie télécom satellite pour l’exploitation du satellite algérien « Alcomsat1 » pour « relier, au moment opportun, plusieurs zones du pays au réseau Internet ».

Le ministre a, par ailleurs, donné le coup d’envoi pour la réalisation d’une station de base pour l’Internet à haut débit de 4ème génération au niveau de la zone de « Elabias », dans la commune de Lerjam, avant de s’enquérir de l’état des bureaux de poste qui ont bénéficié d’opérations de réhabilitation à Bordj Bounâama, Lazharia, Layoune et Douar Ghezlia (Lerjam), ainsi que la recette principale du chef-lieu de wilaya.