Protection de données personnelles : WhatsApp veut rassurer ses utilisateurs !

0
40
WhatsApp vient de repousser de trois mois l’entrée en vigueur de ses nouvelles conditions d’utilisation. La décision a été prise suite à une manne de critiques de la part des utilisateurs de cette plateforme de messagerie mobile, mais également de la part de ses concurrents notamment Viber.

Le but de cette décision est de rassurer les utilisateurs sur la protection de leurs données personnelles. « Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions », a indiqué l’entreprise dans un article de blogue. Les modifications, qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront plus effectives qu’à partir du 15 mai.

Plus loin encore, WhatsApp cherche à argumenter sa démarche à travers le même article. « Contrairement à ce qui a été rapporté, la mise à jour ne renforcerait pas notre capacité à partager des données avec Facebook, mais était avant tout destinée à aider des entreprises à mieux communiquer avec leurs clients via la plateforme », écrit WhatsApp. Selon les responsables de ce réseau social, les conversations WhatsApp continueront d’être protégées de bout en bout et ni Facebook ni WhatsApp n’auront la possibilité de voir ces messages privés.

Rappelons que WhatsApp avait demandé, il y a près de dix jours, à ses quelque deux milliards d’utilisateurs d’accepter de nouvelles conditions avant le 8 février sous peine de ne plus pouvoir accéder à leur compte.