Téléphonie: la portabilité des numéros au menu

0
49
Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a procédé récemment à l'installation d'un groupe de travail chargé de l'élaboration d'une feuille de route visant la concrétisation des dispositions de la loi sur la poste et les communications électroniques, notamment son volet relatif à l'itinérance nationale, le dégroupage de la boucle locale et la portabilité des numéros de téléphone.

Un Groupe de travail chargé de l’élaboration d’une feuille de route visant la concrétisation des dispositions de la loi sur la poste et les communications électroniques, notamment son volet relatif à l’itinérance nationale, le dégroupage de la boucle locale et la portabilité des numéros de téléphone à été installé récemment. Le gouvernement semble vouloir accélérer la transformation numérique, en tant que vecteur incontournable et pierre angulaire du développement durable de notre pays à travers l’amélioration de la connectivité sur l’ensemble du territoire national, avec un égal accès et l’exigence d’une qualité optimale au profit des citoyens.

Le ministre de la Poste et des Télécommunication, a expliqué que le groupe de travail, dont les travaux seront couronnés par un rapport, « plancheront sur l’élaboration d’une feuille de route détaillée incluant les modalités pratiques, ainsi que les plans opérationnels adossés à des échéances rigoureusement définies, l’objectif étant la concrétisation effective des dispositions introduites dans le cadre des textes d’application de la loi 18-04, en faveur de l’instauration d’un climat propice à l’entreprenariat et à l’amélioration des conditions d’accès au marché des communications électroniques et l’amélioration de la qualité de service au profit de tous les citoyens sans exception ».

Il a fait savoir que la concrétisation de ces objectifs se fera notamment par le biais des mécanismes pratiques introduits par la loi 18-04, à savoir l’itinérance nationale et le dégroupage de la boucle locale qui « permettront aux opérateurs de téléphonie fixe et mobile de mutualiser leurs capacités de réseau pour offrir des services de haute facture aux abonnés, notamment ceux résidants dans les zones enclavées non couvertes ».

Il s’agit aussi de la portabilité des numéros qui « offre à l’abonné le droit de conserver son numéro de téléphone lorsqu’il change d’opérateur, permettant ainsi de faire jouer la concurrence entre les opérateurs de téléphonie mobile en offrant plus de choix aux abonnés et l’instauration du régime de l’autorisation générale ».

Cela permettra aussi « la facilitation et l’allégement des procédures d’obtention des titres administratifs en vue de l’exercice des activités de prestation des services de communications électroniques et la mise en œuvre du partage des infrastructures actives et passives des opérateurs de télécommunications ».