Les États-Unis veulent rentrer dans le Capital de Nokia et d’Ericsson

0
37
Les Etats-Unis se sentent incapables de concurrencer Huawei, notamment dans le déploiement du réseau 5G. Pour ce faire, elle compte mettre la main sur deux entreprises européennes à savoir NOKIA et Ericsson.

William Barr, le ministre de la Justice américain, est revenu, durant un colloque sur le danger de la Chine sur la sécurité des États-Unis et du monde. Pour y remédier il propose de prendre le contrôle de deux équipementiers européens, à savoir Nokia et Ericsson.

Washington avait déjà émis l’idée d’une aide financière pour soutenir les équipementiers finlandais et suédois, mais la prise de contrôle du capital est une ‘’grande’’ nouveauté. William Barr estime que Nokia et Ericsson ne bénéficient pas du même soutien étatique que Huawei, aidé par les autorités chinoises et pouvant prospérer sur un vaste marché domestique. L’administration Trump estime que laisser Huawei poser ses équipements réseau en Europe constitue une porte d’entrée qui permettrait à Pékin d’étendre ses capacités d’espionnage.

Rappelons que le géant chinois Huawei déploie la 5G pour de nombreux pays européens ainsi que l’Angleterre et ce malgré les menaces américaines.