Facebook monte au créneau et accuse l’anti-pistage d’Apple de tuer les petites entreprises

0
137
Facebook monte encore au créneau en accusant l’anti-pistage publicitaire d'Apple intégré sur iOS 14.5, d’affecter non seulement les revenus du réseau social mais également ceux “millions de petites entreprises”.

La marque à la pomme a mis dans sa mise à jour iOS 14,5 du mois de mai dernier, un nouvel outil contre le pistage publicitaire. Ce dernier impose aux développeurs d’applications de demander la permission aux utilisateurs pour collecter des données personnelles.

Ce système n’est évidemment pas du gout de tout le monde surtout pour les réseaux sociaux qui vivent principalement de la revente des données personnelles à des fins publicitaires. A titre d’exemple, nous avons appris en juillet dernier que 75 % des utilisateurs d’iPhones utilisent ce système anti-pistage, ce qui rend la tâche de collecte de données impossible pour Facebook et ses annonceurs.

En présentant ses résultats financiers ce lundi 25 octobre 2021 pour le troisième trimestre de l’année, et malgré un bon résultat de 29,1 milliards de dollars de revenus publicitaires, Mark Zuckerberg patron de Facebook, a largement critiqué le système anti-pistage d’Apple.

Le patron a déclaré que le système d’Apple a nui à Facebook mais aussi à “des millions de petites entreprises“. “Comme prévu nous avons subi des baisses de revenus ce trimestre, notamment en raison des changements apportés par Apple, qui affectent non seulement notre entreprise, mais aussi des millions de petites entreprises dans une période déjà difficile pour elles sur le plan économique”, précise le PDG de Facebook.