Affaire Huawei : La justice américaine donne raison au gouvernement américain

0
40
Après plusieurs mois d’attente, Huawei fait face à un nouvel échec. La cours de Texas au Etats-Unis vient de rendre son jugement. En effet, la justice américaine donne raison au gouvernement de Donald Trump.

En portant plainte contre les États-Unis, en août 2019, le géant chinois de télécommunications espérait être de nouveau autorisé à travailler avec Google et ses autres partenaires.  Le juge ayant traité cette affaire explique que ‘’le Congrès américain est en droit d’exclure une entreprise du marché américain en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par la NDAA, la Loi d’autorisation de la Défense nationale’’. Il estime que ‘’ l’administration Trump n’a pas commis un acte illégal en blacklistant Huawei puisque des soucis de sécurité nationale sont évoqués’’.

En tout cas, depuis son entrée dans la liste noire des Etats-Unis, Huawei travaille d’arrache-pied pour devenir autonome. Les premiers fruits verront bientôt le jour. Le premier Smartphone de la marque embarquant le HMS (Huawei Mobile Service), développé pour concurrencer le GMS (Google Mobile Service), sera présenté avant la fin février courant.