Le téléphone portable fête ses 50 ans

0
202
Démocratisé à l’aube des années 2000, le téléphone portable ne date pas d’hier. En effet, l’objet qui a révolutionnée nos vies fête aujourd’hui ses 50 ans. Retour sur l’histoire de ce précieux appareil.

Le téléphone portable, ou « cellulaire » a révolutionné nos vies à l’aube des années 2000, mais son invention remonte à bien plus tôt.  En effet, on doit l’invention du premier téléphone portable à l’ingénieur Martin Cooper, alors directeur de recherche et du développement chez Motorola. Ce dernier a passé le premier appel de l’histoire depuis un mobile le 3 avril 1973, via le prototype Motorola DynaTac. L’appel était destiné à Joen S.Engel, ingénieur chez Bell Labs, entreprise concurrente.  La première génération de réseau cellulaire commercial, qui a été baptisé 1G, est installé au Japon dès 1979, et qui s’est étendu vers d’autres pays qui ont développé leur propre réseau 1G.

Aux Etats-Unis, il fallait attendre près de 10 ans pour que la technologie de Motorola soit certifiée par la FFC (la commission fédérale des communications aux États-Unis), et voir le premier téléphone commercialisé auprès du grand public. Il s’agit du Motorola DynaTAC 8000X, qui mesurait 25 cm hors antenne et pesait 783 grammes. Il disposait d’une autonomie d’une heure et se vendait au prix de 3 995 dollars.

C’est ensuite en 1989, que Motorola lance le MicroTAC, premier portable à clapet, et qui a vu quelques années plus tard le développement de la norme GSM pour tous les appareils, qui impose le chiffrement des informations. Le 3 décembre 1992, marquait également l’envoi du premier SMS par l’anglais Neil Papworth travaillant chez Vodaphone, transmis depuis un ordinateur. Depuis les années 2000 tout s’accélérait, avec des avancées technologiques de plus en plus marquantes.