Exclusion de Huawei pour la 5G en Europe : Nokia et Ericsson pourraient faire les frais !

0
51
La pression monte entre Huawei et ses concurrents. La guerre pour le déploiement du réseau 5G a bel et bien commencé, sauf qu’il ne s’agit plus de menaces. La Chine promet de passer, cette fois-ci à l’action !

En effet, Pékin envisage des représailles contre les activités chinoises de deux fabricants européens d’équipements de télécommunications, Nokia et Ericsson, rapporte le Wall Street Journal. Il passera à l’acte si les membres de l’Union européenne devaient imiter les États-Unis et le Royaume-Uni en interdisant à la société chinoise de participer au déploiement des réseaux 5G. Il s’agit là d’une vengeance pure et simple de l’équipementier chinois des télécoms.

Tout comme la France, les autorités du continent européen ont exprimé leur inquiétude quant à la cybersécurité de leurs données. Devant cette réaction européenne, le ministère chinois du commerce n’y va pas par mille chemins et envisage des contrôles à l’exportation qui empêcheraient Nokia et Ericsson d’envoyer des produits fabriqués en Chine vers d’autres pays. Si l’exclusion de Huawei  pour le déploiement de la 5G en Europe se confirme, Nokia et Ericsson pourraient faire les frais !