Déploiement de la 5G avec Huawei: la France tranche !

0
57
Le géant chinois des télécommunications Huawei continue de subir les conséquences du boycott américain. La guerre commerciale et technologique qui oppose Pékin aux Etats Unis remonte a presque une année, et Huawei en subit toujours les conséquences.

Quelques mois après l’autorisation accordée par l’Europe à Huawei pour déployer son réseau de 5G, en voilà la France qui exprime certaines réticence. Dans une interview accordée au quotidien ‘’Les Echos’’, le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) affirme qu’il n’y aura pas de bannissement total de Huawei dans le déploiement de la 5G en France.

« Ce que je peux dire, c’est qu’il n’y aura pas un bannissement total (…) il y aura cependant des refus formulés par quelques opérateurs qui continueront à travailler avec leurs fournisseurs de service », déclare Guillaume Poupard. Et il explique davantage : « les opérateurs qui n’utilisent pas Huawei, nous les incitons à ne pas y aller car c’est un peu le sens naturel des choses. Ceux qui l’utilisent déjà, nous délivrons des autorisations dont la durée varie entre trois et huit ans ».

Le DG de l’Anssi souligne enfin qu’il ne s’agit pas là d’un racisme anti-chinois, mais le but étant de diminuer les risques en optant pour des fournisseurs européens tels que Ericsson et Nokia.