Montage local de téléphonie mobile : les fabricants ne bénéficieront plus d’exonération de droits douanières

0
42
Le montage local de la téléphonie mobile a été soumis au droit ordinaire et ne bénéficiera plus du dispositif d'importation des collections SKD/CKD.

« Il n’est pas question de geler cette activité. C’est juste que le Projet de loi de finances pour 2020, exclue le montage de téléphonie mobile du dispositif d’importation des collections SKD/CKD, offrant des avantages aux investisseurs dans le montage notamment de l’automobile, de l’électroménager et l’électronique », indique la Ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, en marge d’une visite de travail qu’elle a mené à Tizi-Ouzou.

En vertu de cette décision, l’opérateur souhaitant produire des Smartphones en Algérie paiera les taxes d’importation des composants sans bénéficier d’avantages comme c’est le cas des montages industriels dans le secteur automobile et électroménager. « Il se trouve qu’il n’y a pas de montage dans cette activité, ce sont des téléphones qui sont importés », a affirmé Mme Tamazirt, précisant que les entreprises concernées peuvent continuer leur activité « mais avec le droit commun et non pas avec les avantages du montage», a souligné la ministre.

Dans sa déclaration à la presse, Mme Tamazirt a fait savoir que l’Etat n’a rien gagné du montage de smartphones en Algérie, ni ‘’intégration’’ ni ‘’industrialisation’’.