Téléphonie mobile : Des mises en demeure pour Mobilis, Ooredoo et Djezzy

0
205
Les opérateurs de téléphonie mobile en Algérie Mobilis, Ooredoo Djezzy viennent d’être notifiés d’une mise en demeure par l’Autorité de régulation de la poste et des communications (ARPCE) suite à une opération de contrôle et d’évaluation de la couverture des réseaux 3G au niveau des axes routiers et autoroutiers.

L’Autorité de régulation de la poste et des communications (ARPCE) a récemment réalisé un contrôle et une évaluation de la couverture et de la qualité de service (QoS) des réseaux GSM et 3G au niveau des axes routiers et autoroutiers, une opération qui a mis à nu les insuffisances en termes de couverture par les trois opérateurs de téléphonie mobile.

Sur son site internet, l’ARPCE indique avoir « constaté que les trois opérateurs n’ont pas satisfait certaines des exigences contenues dans leurs cahiers des charges respectifs ».

Mobilis, Ooredoo et Djezzy sont désormais mis en garde par le gendarme des télécoms, qui annonce dans la foulée une seconde opération de contrôle et d’évaluation de la couverture et de la qualité de service concernant l’ensemble des réseaux GSM, 3G et 4G sur tout le territoire national, qui est déjà en cours de finalisation.

LARPCE conclu dans son communiqué que « Les résultats de l’opération seront communiqués dès son achèvement ».