Les applications GPS n’afficheront plus les contrôles de police dès le 1er novembre prochain

0
123
Les applications avertisseuses de radars ne seront plus en mesure d’afficher certains contrôles de la Police en France et ceci à partir du 1er novembre 2021, et ceci suite à leur interdiction par un décret passé en avril dernier. D’autres restrictions sont également à prendre en compte.

Les applications de géolocalisation fournissent des services des plus importants, comme Coyote qui permet de vous avertir d’un événement sur le trajet, comme d’un accident, d’un encombrement, ou même des contrôles de police ou de radars. Le fonctionnement, est le fait que c’est un utilisateur qui lance le signalement.

Comme nous en avons parlé dans nos anciennes publications, il ne sera plus possible de lancer des alertes sur les contrôles de police ou de gendarmerie sur les applications du type de Coyote ou Google Maps. C’était en effet, un décret passé au journal official qui l’interdit et qui entrera en vigueur le 1 er avril prochain.

Aujourd’hui, on dispose de certaines règles concernant ce décret. En effet, seuls les contrôles d’alcoolémie et de stupéfiant peuvent disparaitre ainsi que le cas des barrages routiers mis en place lors d’une alerte enlèvement ou terroriste. L’objectif est d’éviter que les personnes recherchées puissent être prévenues de l’endroit où les contrôles ont lieu.