Internet : l’Algérie porte sa capacité de bande passante internationale à 9,8 Tbit/s

0
92
Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, a annoncé lundi la finalisation d'une nouvelle opération d'augmentation de la capacité de la bande passante internationale pour atteindre 9,8 Tbit/s.

La capacité de la bande passante internationale en Algérie, désormais augmentée à 9.8 Tbit/s, était de 7,8 Tbit/s en 2022, de 2,8 Tbit/s en 2021 et de 1,5 Tbit/s en début 2020, a-t-il révélé, lors de l’ouverture à Tamanrasset d’un 1er Forum sur les enjeux de la jeunesse et la société civile dans la transition numérique.

Cette opération qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités nationales en la matière, est à même d’assurer « davantage de flexibilité eu égard à l’importance stratégique que revêt la bande passante internationale par rapport à la sécurisation et à la durabilité du service Internet », a-t-il expliqué.

Grâce à cette nouvelle augmentation « toutes les conditions seront réunies pour poursuivre la mise en œuvre du programme de modernisation et de développement des infrastructures de télécommunications, en vue notamment d’anticiper la demande croissante sur Internet et d’assurer, ainsi, de très hauts débits, en application des instructions du président de la République », a assuré le ministre.

Il a, en outre, mis en avant l’importance de réaliser une infrastructure de base des technologies de l’information et de la communication capable d’appuyer le développement économique.