Lancement de la plateforme électronique des ordres de la Bourse

0
38
La Commission d'organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) a lancé, dimanche à Alger, en partenariat avec l'Autorité gouvernementale de certification électronique (AGCE), la numérisation des ordres dans le but de conférer une plus grande dynamique aux transactions sur le marché financier national, tout en améliorant l'attractivité de ce dernier.

L’annonce du lancement officiel de l’opération de numérisation des ordres de la Bourse (ordres de vente et d’achat des actions), s’est déroulée en présence du Conseiller du président de République chargé des finances, des banques, du budget, des réserves de change, des marchés publics et des règlements internationaux, Mohamed Boukhari et de la présidente du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), Rabia Kherfi.

Dans son allocution à cette occasion, le président de la COSOB, Youcef Bouznada a annoncé la mise en service d’une plateforme électronique appelée « E-tawki3 », en vue de transférer les ordres qui se faisaient auparavant sous format papier vers un format électronique, ce qui permet aux investisseurs de présenter leurs ordres avec facilité et une plus grande célérité, à travers les intermédiaires dans les opérations de bourse, les prestations bancaires électronique Ebanking , ou à travers d’autres applications, permettant de faciliter l’opération de transaction, tout en leur épargnant le déplacement vers les agences bancaires.

Selon le même responsable, le lancement de cette plateforme qui s’est fait avec la contribution de l’Association des banques et des établissements financiers (Abef), intervient « conformément aux orientations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à généraliser la numérisation dans tous les secteurs, notamment ceux liés aux prestations financières ».

Expliquant le mode d’action de la nouvelle plateforme, le président de la Commission a affirmé que cet outil numérique mis à disposition par l’AGCE,  » jouit d’un ensemble d’instruments forts, pour l’élaboration des titres avec facilité et efficacité, de même qu’il permet la mise en place des signatures électroniques qualifiées à même de conférer aux transactions électronique un caractère officiel et de les sécuriser davantage ». (APS)