Algérie : vers un retour de l’activité d’assemblage de smartphones

0
61
L’activité de montage de smartphones en Algérie a été suspendue en 2019, car elle n’encourageait pas l’intégration nationale, selon les autorités. Désormais il semblerait que l’activité reprendra prochainement avec un nouveau cahier des charges attendu prochainement.

L’activité de montage de téléphones portables en Algérie devrait reprendre prochainement après son arrêt en 2019. En effet, une séance de travail dans ce sens avait déjà lieu au mois d’avril, présidée par le ministre de l’industrie et de la production pharmaceutique Ali Aoun, en présence du ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi-Triki, et du ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni.

Cette réunion était l’occasion de faire le point avec des opérateurs économiques activant dans le domaine des téléphones mobiles, qui ont présenté : « différentes expériences en matière d’assemblage des téléphones mobiles dans le cadre des anciens systèmes SKD et CKD, saluant l’expérience acquise au cours de cette période et les investissements réalisés, sachant que les chaînes de production sont prêtes à relancer cette industrie ».

Le PDG de Condor Electronics, Mohamed Salah Daas, a quant à lui indiqué que son entreprise est prête pour la fabrication locale de smartphone dans le journal Algérie Aujourd’hui : « Notre nouvelle unité de production de smartphones est fin prête et nous n’attendons plus que la publication du nouveau cahier des charges relatif à ce secteur pour relancer officiellement cette activité ». Affaire à suivre.