Digitalisation en Algérie: Déploiement massive et imminemment du paiement via le mobile

0
207
Dans le cadre du processus de digitalisation et de modernisation des services bancaires offerts à la clientèle, les banques algériennes travaillent sur un large déploiement de TPE et de développement du paiement via mobile (mobile paiement).

Le délégué général de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF), Rachid Belaïd s’est exprimé sur les ondes de la radio nationale, il plaide pour un rapide déploiement de TPE et du paiement via mobile. « La Société des services bancaires (SSB) a finalisé un portail qui va s’appuyer sur des prestataires agréés par le GIE Monétique pour aller vers une implémentation massive de TPE au niveau des commerçants et des opérateurs économiques ».

Il dira par ailleurs que la communauté bancaire travaillait aussi sur l’interopérabilité du paiement mobile, disponible actuellement juste en intra-bancaire. « Il y a un switch mobile qui est prévu fin décembre à la Société d’automatisation des transactions interbancaires et de monétique +Satim+ et qui permettra à toutes les banques qui ont des solutions mobiles en interne d’être interopérables ce qui développera le paiement sur mobile », a-t-il fait savoir. Actuellement, le nombre de TPE en service à l’échelle nationale est de 50.840, tandis que les opérations de paiement sur ces terminaux ont atteint en août dernier 1,7 million d’opérations. Quant aux guichets automatiques de banque (ATM), ils sont au nombre de 3.770 contre 1.376 ATM en 2016, selon les données de l’ABEF.

Créée en 2017 par six banques publiques (BEA, BNA, CPA, la BADR, la CNEP et la BDL), la SSB a pour missions essentielles de proposer des solutions de paiement et de services liés aux transactions interbancaires et à la monétique, en vue de contribuer à la modernisation des technologies et des services bancaires.   

Selon M. Belaïd, la ville nouvelle de Sidi Abdallah a été retenue comme ville pilote dans le cadre de ces opérations relatives aux paiements via TPE et le paiement mobile et dont le coup d’envoi sera donné prochainement par le ministre des Finances.

Il a rappelé que le programme de modernisation des services bancaires comprend notamment l’implémentation de nouveaux systèmes d’information, le développement et l’élargissement du réseau bancaire qui compte actuellement 1.720 agences au niveau national, l’ouverture d’agences digitales, de services de mobile banking, de SMS banking et le paiement électronique et ce, « afin de rattraper le retard enregistré ».