Internet : Sensibilisation sur les dangers du mauvais usage des réseaux sociaux

0
112
Les participants au congrès international sur "la sécurité numérique en Algérie entre conscience de la société et vulnérabilité de l’utilisateur", organisé à partir de mardi à l’université Chahid Ahmed Zabana de Relizane, ont mis l’accent sur la nécessité d’une sensibilisation continue des enfants et des jeunes sur les risques du mauvais usage des supports de réseaux sociaux.

Les intervenants à cette rencontre, organisée par le Laboratoire d’études sociales, psychologiques et anthropologiques de la même université, en coordination avec la Direction de la Sûreté de wilaya de Relizane, ont insisté sur la nécessité d’une sensibilisation permanente et de l’intensification des actions de sensibilisation sur les dangers liés à l’utilisation des réseaux sociaux et des technologies modernes.

Dans ce contexte, l’officier de police principal Messaâdi Houari Boumediene du service de wilaya de la police judiciaire de la wilaya de Relizane a évoqué, dans son intervention sur la « cybercriminalité », les dangers de l’utilisation anarchique et dangereuse des divers moyens et supports des réseaux sociaux, en particulier les enfants et les jeunes qui utilisent massivement ces espaces virtuels et sont souvent confrontés à des problèmes ou sont victimes de piratage ou d’autres délits.

L’intervenant a mis en évidence le rôle des parents dans l’accompagnement de leurs enfants sur l’utilisation correcte et sûre de l’Internet, les guider et les éduquer, afin de les protéger des différents risques pouvant résulter de leur utilisation de cette technologie.

Il a fait savoir que les services de la police de la wilaya de Relizane mènent des campagnes de sensibilisation tout au long de l’année scolaire, à travers les établissements scolaires et de formation sur les dangers de l’utilisation de l’Internet afin de sensibiliser et protéger les enfants et les jeunes.

Pour sa part, le Dr Abdelkrim El Ouazzan de l’Université afro-asiatique en Egypte a mis l’accent sur « la reconversion numérique entre réalité et espoir », précisant que les évolutions opérées dans diverses sciences et technologies et l’utilisation croissante des technologies de l’information et de la communication ont augmenté la cybercriminalité et la criminalité électronique, car ces crimes et menaces évoluent et changent rapidement.

Le même conférencier a appelé à la nécessité de conjuguer les efforts de divers acteurs, notamment des chercheurs et des universitaires dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, ainsi que des psychologues, des sociologues et des services de la sûreté pour immuniser les sites de réseaux sociaux et les médias.

Les participants à ces deux jours de rencontre aborderont d’autres sujets liés à « l’environnement numérique entre inéluctabilité du sentiment de sécurité et fragilité de l’usager », « l’éthique de la communication numérique pour l’usager entre adéquation avec la modernité et éthique de numérisation », « les technologies de l’information entre la fatalité de l’usage et les enjeux de la protection », entre autres. (APS)