Internet: la bande passante internationale sera doublée en 2021 en Algérie

0
149
La capacité de la bande passante internationale en Algérie, d'une capacité de 2,4 Térabit/seconde (Tbps), sera doublée durant l'année 2021, permettant ainsi d'améliorer la qualité de la connectivité internet haut et très haut débit, annonce le ministère de la Poste et des Télécommunications.

« La bande passante internationale est passée de 1.7 à 2.4 Tbps (Térabit par seconde) entre janvier 2020 et janvier 2021. Cette capacité sera doublée durant l’année 2021 », précise le bilan du secteur pour l’année 2020 mis en ligne sur le site web du ministère.

Le document rappelle, dans ce sens, la mise en exploitation (le 31 décembre 2020) d’une « manière effective » du système du câble sous-marin Orval/Alval (Oran-Valence) et (Alger-Valence), dont la capacité globale pourra atteindre les 40 Tbps.

Le ministère souligne, en outre, qu’en termes d’amélioration de la qualité de la connectivité internet et de généralisation de l’accès à l’internet haut et très haut débit, il a été procédé, l’année dernière, à la réalisation de 7.046,93 km de fibre optique et l’implantation de 182 sites de faisceaux hertziens numériques.

Le projet d’extension du Backbone a été également poursuivi à travers la réalisation de 2 nouveaux Backbone Est et Ouest, dont les objectifs consistent en « la sécurisation du réseau de transport, l’amélioration de la qualité de service et l’augmentation de la bande passante des wilayas ciblées ».

Il s’agit des réalisations à 100% de la liaison Bougtob-Saida-El Bayadh-Bechar et de la liaison Ouargla-Tamanrasset- via In Salah ainsi que des projets de « réalisation du secours du trafic Oran-Bechar via Nâama et du secours des liaisons d’Ouargla-Illizi-Tamanrasset ».

Le bilan met en avant, en outre, les efforts du secteur dans le cadre de la modernisation des réseaux de télécommunications vétustes des grandes agglomérations pour l’amélioration de la qualité de la connexion internet au profit des citoyens.

Il est ainsi enregistré la réalisation de quelque 133.000 nouveaux accès au réseau internet haut et très haut débit en fibre optique FTTx (dont le FTTH fibre jusqu’au domicile) et la modernisation de 203.672 accès au niveau des wilayas d’Alger, Oran et Constantine.