Baisse du niveau scolaire des élèves : La Suède pointe du doigt les tablettes numériques

0
175
La Suède serait sur le point de faire un rétropédalage concernant son pari du numérique dans les établissements scolaires. Selon les autorités suédoises, qui s’appuient sur plusieurs études médicales, les tablettes sont en parties responsables de la baisse du niveau global des élèves.

Il y’a de cela cinq ans, la Suède a décidé de parier sur le numérique dans le secteur de l’éducation avec une directive du ministère concerné, de faire des prochaines générations des utilisateurs aguerris du numérique dès le plus jeune âge.

Or, depuis quelques mois, cette stratégie semble être remise en question par le nouveau gouvernement de centre-droit, et plus précisément par l’actuelle ministre de l’Education Lotta Edholm. Cette dernière à récemment enterré la stratégie de l’agence nationale de l’enseignement scolaire en faveur de la poursuite du numérique, tout juste présentée en décembre 2022.

La ministre concernée avait déjà manifesté ses craintes contre cette mesure dans une tribune publiée dans le journal Expressen. Elle décrivait l’usage du numérique dans les écoles primaires comme une “expérimentation” et pointait du doigt “l’attitude dépourvue d’esprit critique qui considérait, avec désinvolture, la numérisation comme bonne, quel que soit son contenu”. Elle est allée encore plus loin en accusant cette stratégie d’avoir conduit à la “mise à l’écart” des manuels scolaires.

De ce fait, le gouvernement suédois va mettre 60 millions sur la table pour financer le retour des manuels scolaires au sein des établissements du pays. 44 millions d’euros supplémentaires seront débloquer pour 2024 et 2025.