Apple interdit l’utilisation de ChatGPT à ses employés

0
93
Selon le Wall Street Journal, Apple a formellement interdit à ses employés l’utilisation de ChatGPT. La marque à la pomme craint que ces derniers ne soient à l’origine de fuites sachant que toutes les données sont envoyées directement à OpenAl pour analyse.

Avec le raz-de-marée de ChatGPT, certaines entreprises essayent de le stopper. Alors que le Chatbot d’OpenAI a annoncé que son application est désormais disponible en version iOS sur l’App Store, la marque à la pomme semble réticente à l’idée de développer ses projets avec l’utilisation de ChatGPT.

En effet, le Wall Street Journal, révèle qu’un document confidentiel circule dans les bureaux d’Apple, qui interdit formellement à ses employés l’utilisation de ChatGPT ou tout autres intelligences artificielles génératives comme le Bing Chat de Microsoft.

Selon le rapport, la raison de cette interdiction est liée à la sécurité des informations qui circulent dans l’entreprise. En effet, la firme OpenAl est très clair sur la récolte de données de ses utilisateurs : toutes les questions posées à ChatGPT sont récoltées pour constamment améliorer les réponses.