Marché de la téléphonie mobile en Algérie : le nombre d’abonnés en baisse au 3e trimestre 2019

0
72
Le parc de téléphonie mobile (GSM, 3G et 4G) en Algérie a enregistré une légère diminution, passant de 45,9 millions d'abonnés au 2ème trimestre de l’année 2019 à 45,5 millions au 3ème trimestre de la même année, soit une baisse de 0,82%. C’est du moins ce qui ressort du dernier bilan de l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE).

Sur les 45,5 millions d’abonnés actifs, 36,5 millions sont des abonnés au réseau 3G/4G (80%) contre 8,9 millions d’abonnés au réseau GSM (20%), précise l’Autorité de régulation dans son rapport intitulé « Observatoire du marché de la téléphonie mobile en Algérie au 3éme trimestre 2019 ». En effet, le parc d’abonnés GSM a atteint 8,9 millions d’abonnés au 3éme trimestre de l’année 2019 contre 9,5 millions au 2ème trimestre de l’année 2019, soit une diminution de 5,55%. Cette baisse est principalement liée à la migration des abonnés vers les réseaux de nouvelles technologies 3G et 4G, souligne la même source.

Concernant le nombre d’abonnés par opérateurs, AT Mobilis occupe toujours la première place, enregistrant une légère augmentation, passant de 17,9 millions d’abonnés durant le 2ème trimestre de 2019, à 18,1 millions d’abonnés à la fin du 3ème trimestre de la même année. La deuxième place revient à Optimum Télécom Algérie (Djezzy) avec une légère baisse en nombre d’abonnés passant de 15,7 millions au 2ème trimestre à 15 millions au 3ème trimestre. Quant à Ooredoo occupe toujours la troisième place passant de 12,1 millions d’abonnés (2ème trimestre 2019) à 12,2 millions (3ème trimestre 2019).

Concernant les parts de marché, Mobilis accapare pour, lui seul, 39,93 % de parts de marché, suivi de Djezzy (33,11 %)  et Ooredoo (26,96%). Le taux de pénétration au réseau mobile a connu, quant à lui, une légère baisse de deux points entre le 2ème trimestre (105%) et le 3éme trimestre (103%). Le trafic « voix généré par les réseaux de téléphonie mobile » a atteint, pour sa part, un total de 35598 millions de minutes, dont 85,45% réalisés en intra-réseau et 14,36 % en trafic national sortant et 0,19% en trafic international sortant.

Concernant le trafic SMS global généré par les réseaux de téléphonie mobile, 1889 millions SMS ont été enregistrés au 3ème trimestre 2019. Quant au revenu mensuel moyen par abonné, il est passé de 510 DA (2ème trimestre 2019) à 511 DA (3ème trimestre 2019), conclu l’ARPCE.