Les patrons de 4 réseaux sociaux accusés de ‘’ pratiques anticoncurrentielles’’

0
58
Les patrons de Facebook, Google et Twitter devront bientôt comparaître devant le Sénat américain. Pour l’heure, la date de comparution n’est pas encore fixée.

Les membres du comité pour le commerce ont voté à l’unanimité pour que Mark Zuckerberg, Sundar Pichai et Jack Dorsey se présentent devant le Sénat. « Je crois que les « Big Tech » représentent aujourd’hui la plus grande menace pour la liberté d’expression et […] pour la démocratie », s’est inquiété le sénateur républicain Ted Cruz devant le comité sénatorial du commerce.

Les quatre géants de la Tech sont notamment suspectés de se livrer à des pratiques anticoncurrentielles qui pénalisent les PME. Les patrons de ces réseaux sociaux devront notamment s’expliquer sur des sujets tels que la désinformation, les données, ou les fraudes en ligne. La question du retrait des contenus « qui encouragent l’extrémisme et la violence » sera au cœur des préoccupations des parlementaires, tout comme le sujet des algorithmes qui pourraient manipuler les utilisateurs et notamment les plus jeunes. Le but des parlementaires est de protéger et garantir la sécurité des données de millions d’Américains.

Rappelons que Mark Zuckerberg, patron de Facebook est déjà passé devant le Sénat américain en 2018. A l’époque, il était invité à donner plus d’explications sur le scandale « Cambridge Analytica ».