La carte Edahabia interopérable avec le réseau bancaire

0
35
La carte électronique d'Algérie Poste Edahabia est techniquement interopérable avec le réseau bancaire, ce qui permettrait à son détenteur de l'utiliser au niveau de l'ensemble des guichets automatique bancaires (GAB), a annoncé, samedi, dans un entretien à l'APS, la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du numérique, Houda-Imane Faraoun, ajoutant que la mise en service de l’interopérabilité "dépend de la décision qui sera prise par la SATIM, opérateur interbancaire".

« La carte Edahabia, qui n’est utilisée actuellement qu’au niveau du réseau postal, est techniquement interopérable avec le réseau bancaire, et cette interopérabilité pourrait être mise en service, suite à la finalisation d’une convention, dans ce sens, avec la SATIM (Société d’Automatisation des Transactions Interbancaires et de Monétique, qui réunit 7 banques publiques et 9 privées ainsi qu’Algérie Poste) », a indiqué Mme Faraoun.

Elle a expliqué que « techniquement, cette interopérabilité entre le réseau postal et le réseau bancaire a été réalisée en octobre dernier avec succès et les coûts de prestation de service sont arrêtés », a-t-elle ajouté, faisant savoir que ce service, très attendu par les clients d’Algérie Poste, « a été possible grâce aux efforts d’Algérie Poste pour diversifier ses offres ».

La ministre a rappelé, dans ce sens, qu’Algérie Poste disposait déjà d’une carte interbancaire, « mais qu’en 2015, il a fallu séparer le réseau postal du réseau bancaire à cause d’une défaillance sécuritaire au niveau du réseau de la Poste ».

« Algérie Poste a pris, dans ce sens, les devants en se séparant de l’ancienne solution monétique (carte de retrait seulement, système ouvert à intrusion, non-sécurisé et surtout non extensible) pour la remplacer par une nouvelle solution monétique, très performante, sécurisée et aux normes internationales », a-t-elle expliqué.

« Une fois la nouvelle solution monétique d’AP déployée, il fallait attendre que le réseau bancaire se modernise de son côté. Entre temps, il y a eu énormément de travail technique entre Algérie Poste et la SATIM pour interconnecter leurs deux réseaux », a-t-elle noté.

Il est à relever que « plus de 5,7 millions de cartes monétiques Edahabia sont opérationnelles à ce jour, 1418 GAB répartis à travers le territoire national, et 17% des retraits durant les douze (12) derniers mois ont été faits via les GAB représentant 750 milliards de DA.