Ministre du Commerce : « Condor est un exemple d’un bon investisseur privé »

Par Maroua T Le 08/09/18

Le groupe Condor Electronics a reçu hier le ministre du commerce, Said Djellab, dans ses usines de Bordj Bou Arreridj.

En Images

En effet, Said Djellab a pu visiter, en marge de sa sortie de travail dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, les unités de production les plus importantes du constructeur Algérien à savoir l’unité photovoltaïque ainsi que celle spécialisée dans la production de réfrigérateurs, a-t-on appris d’un communiqué de l’opérateur. « Nous ambitionnons de commercialiser le produit national sur de nouveaux marchés à travers la participation à des salons en Amérique du Nord, en Belgique pour l’Europe et en Mauritanie pour l’Afrique », déclare le ministre du commerce. Selon lui, il s’agit d’une stratégie qui permettra la diversification de l’économie nationale notamment les exportations hors des hydrocarbures qui devront atteindre à la fin de l’année en cours 1,6 milliard dollars. « L’importance dans ce processus du rôle des investisseurs privés à l’instar du groupe Condor de Bordj Bou Arreridj dont les exportations avoisineront à fin 2018, près de 40 millions dollars », a-t-il souligné.

Condor, acteur incontournable dans l'économie algérienne, n’est pas juste un exemple de réussite et de succès, à travers ses réalisations et ses performances, elle est aussi le modèle par excellence de la compagnie qui marque son époque par son innovation et son avant-gardisme, avec des articles « Made In Algeria » à la pointe de la technologie, certifiés aux normes de qualité́ et de sécurité́ les plus strictes.

SUR LE
MEME SUJET

Nouveaux Produits

Prix:0DA
Prix:43 900DA
Prix:27 400DA
Prix:16 900DA