L'Algérie propose la création d'une "poste africaine intelligente"

Par La rédaction Le 11/04/18

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun, a proposé mardi à Alger lors du 37ème Conseil d’administration de l’Union panafricaine des postes (UPAP), la création d'une "poste africaine intelligente" unique.

"L'Algérie propose la création d'une poste africaine intelligente à travers laquelle sera mis en place un réseau postal africain unique", a indiqué la ministre lors de ce conseil, ajoutant que "cette nouvelle poste sera un moyen permettant d'offrir des produits et prestations de services modernes unifiés et de haute qualité".

Ce système de poste intelligente, qui sera basée sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication, permettra également aux pays africains d'améliorer sensiblement leurs activités postales à tous les niveaux, de développer leurs réseaux postaux et de diversifier leurs services, a-t-elle dit.

Elle a, en outre, relevé que le secteur postal africain, confronté à de nouveaux défis, tels que le déploiement de l'internet et l'utilisation grandissante des messages électroniques, doit réagir et considérer ces technologies comme une opportunité de moderniser le secteur postal.

Les nouvelles technologies servent, ainsi, à améliorer la collecte, le tri et la distribution du courrier postal entre autres, a-t-on expliqué auprès de responsables du ministère.

Se basant sur les estimations fournies par l'Union postale universelle (UPU), Mme Faraoun s'est félicitée du nombre "important" de bureaux de poste réalisés en Algérie, dont la majorité est reliée aux réseaux en fibre optique ou au satellite.

"Plus de 3.800 bureaux de postes sont opérationnels en Algérie, ce qui représente 32% de l'ensemble des bureaux de poste en Afrique", a-t-elle estimé.

Les travaux de la 37ème session du Conseil d’administration de l’UPAP font suite, au mémorandum d’entente, signé le 18 janvier dernier, entre Mme Faraoun et le Secrétaire général de l’Union, Younouss Djibrine.

Ce conseil, dont les travaux au niveau des experts ont débuté samedi, gère les affaires de l’union entre les Conférences des Plénipotentiaires. Le travail du Conseil, relevant de l'Union africaine (UA), est soutenu par celui des commissions administratives et techniques qui sont chargés d’une vaste gamme d’aspects des services postaux.

En marge des travaux de ce Conseil qui s'étalera jusqu'à jeudi, Mme Faraoun a reçu respectivement le directeur général de l'Union postale universelle, Bisahr Abdurahman Hussein, et le secrétaire d'Etat chargé de la poste de Guinée Equatoriale, Evita Oma Honorato.

Par ailleurs, la ministre, accompagnée par des responsables de l'UPAP, de l'UPU et d'autres organismes et délégations africaines, a visité le nouveau Bureau de poste itinérant d'Algérie Poste (AP), doté de l'ensemble des prestations offertes par l'opérateur public.

Il s'agit d'un bus fabriqué par la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) et aménagé, à la demande d'Algérie Poste, en bureau postal "qui sera opérationnel dans les prochains jours", a-t-on expliqué auprès d'AP, ajoutant que ce bureau postal sera déployé notamment au niveau des zones enclavées du pays.

Elle a également visité un télé-centre de formation mobile relevant du ministère de la formation professionnelle ainsi que d'une station de service mobile appartenant à la Sonatrach.

SUR LE
MEME SUJET

Nouveaux Produits

Prix:57 900DA
Prix:12 600DA
Prix:4 500DA
Prix:35 600DA
Prix:0DA