Qui représentera l’Algérie aux « joutes » technologiques mondiales à Paris ?

0
3490
L’Université « Mouloud Mammeri » de Tizi Ouzou abritera, le 15 mai prochain, la finale nationale du concours technologique international de Microsoft, « Imagine Cup 2008 » (Par Elias B.)

Après deux finales organisées à l’Université des sciences et technologies Houari Boumediène de Bab Ezzouar (USTHB) et une troisième au campus de l’Université Badji Mokhtar d’Annaba, c’est au tour de l’auditorium de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou d’accueillir les finalistes de cette quatrième édition, souligne un communiqué de Microsoft.

A rappeler qu’Imagine Cup, créé il y a plus de 5 ans, est un concours technologique international réservé aux étudiants,

Pour ce rendez-vous scientifique, ce sont pas moins de dix équipes, issues des plus grandes universités algériennes, qui vont s’affronter, pour décrocher l’ultime une place à la finale mondiale « Imagine Cup », qui se déroulera à Paris en juillet prochain. Un millier d’étudiants inscrits cette année, soit deux fois plus qu’en 2007. Ce qui fait de l’Algérie le second pays d’Afrique après l’Egypte.

Après l’éducation en 2007, cette compétition mondiale a fait honneur à l’environnement en proposant le défi : « Imagine un monde où les nouvelles technologies contribuent à l’amélioration de l’environnement», indique-t-on.

L’on met en avant également pour cette édition, la « nouvelle approche qui dénote de l’esprit de complémentarité et d’entreprenariat que Microsoft a voulu ancrer au sein des communautés estudiantines ».

Pour les participants, l’on peut citer l’équipe « PolyGeek » qui réunit des étudiants de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) avec ceux de la faculté de Médecine ou encore le team « Alpro » qui s’est constitué autour des Ecole nationale des travaux publics (ENTP) et de l’Institut national de formation en informatique (INI), « Khéops 99 » issue de l’université mouloud Mammeri de Tizi Ouzou.

« Nous sommes très fiers de la forte participation des étudiants à cette édition de Imagine Cup. Cette année, plus de 1.000 étudiants algériens se sont inscrits sur le site de la compétition, ce qui reflète la passion des jeunes générations pour les nouvelles technologies. Les projets soumis sont d’une qualité remarquable, ce qui souligne le fort potentiel des étudiants algériens, soutenus par Microsoft avec ferveur », a affirmé Samir Saïd, Directeur général de Microsoft Algérie.

L’Algérie, présente lors des trois dernières grandes finales Imagine Cup, s’est distinguée lors de l’édition précédente par la qualification d’une équipe féminine qui a eu le privilège de faire partie des 400 compétiteurs présents à Séoul, en Corée du Sud. La qualité des projets en compétition cette année laisse entrevoir grand espoir d’une quatrième présence consécutive au rendez-vous parisien, note-t-on.